Manuels d’Histoire – niveau collège et lycée

DSCF4576En continuation de ma présentation du Roman de Jeanne d’Arc de Mark Twain (à lire ici), je voudrais, ces prochaines semaines, vous présenter divers ressources pour l’enseignement de l’Histoire en accord avec la pédagogie Charlotte Mason pour vos grands de niveau collège ou lycée.

Alors, curieux de savoir ce que la PNEU* préconisait comme manuels d’Histoire? Ce qui va suivre devrait vous plaire! Puisqu’il s’agit des oeuvres d’un historien français, mieux encore, ces ouvrages existent en Lire la suite

Le régime GAPS en famille et autres nouvelles…

« Rose, tu es comme transformée, qu’as-tu donc mangé? » s’enquiert la professeur de violon. Ha! Cela fait bientôt quarante minutes que ma fille suit attentivement son cours, sans gigoter dans tous les sens, sans tomber de son siège trois fois, ni perdre le fil de la conversation.  Effectivement, sans le savoir, la professeur a touché dans le mille, Rose à bien mangé différemment pour être dans cet état là: il y a dix semaines, j’ai pris une décision assez radicale de mettre toute ma famille de TDA/H au régime GAPS.

Donc non, je n’ai pas abandonné le blog, ni arrêté l’ief comme s’en inquiétaient certaines d’entre vous, lectrices fidèles, j’ai simplement disparu sous la charge mentale et de travail que m’a demandé ce changement de mode de vie.  Car ce régime alimentaire – d’éviction et de réintroduction – hyper restrictif, requiert d’abandonner le gluten, toutes les céréales, les sucres raffinés, tous les colorants et additifs, même « naturels », l’amidon, les produits laitiers industriels.

Laissez-moi vous dire que les premièrs dix jours furent atroces! Je ne compte pas le nombre de nuits sans sommeil que j’ai passé à pleurer et me demander ce qui m’était passé par la tête. Et puis, petit à petit, j’ai repris confiance, j’ai appris à m’organiser, à m’écouter et à cuisiner autrement. Désormais les processus de fermentation n’ont plus de secret pour nous! Il y a toujours quelque chose qui fermente sur le plan de travail, et le frigo déborde d’aliments en tout genres riches en probiotiques: kimchi, choucroutes, kéfirs, yaourts de lait cru fait maison, et autres kvass.

DSCF4321.jpg
Ca fermente!

Lire la suite

Une après-midi dehors – croqueurs de faînes

DSCF4018

Les splendeurs d’automne ont de quoi mettre un cœur en joie. C’est ainsi que hier j’ai pris un énorme plaisir à observé ma petite virevolter dans la forêt des heures durant, et s’exclamer « Mama, j’aime l’automne. Ces couleurs, ça me donne envie de danser et d’embrasser les arbres! ».  Tantôt chantonnante comme à son habitude, tantôt concentrée sur le bruit de ses pas à travers le tapis de feuilles colorées, elle marchait en débusquant ça et là des trésors. Ces moments contemplatifs étaient bien sûr régulièrement entrecoupés par d’énergiques dégringolades de talus, d’escalade de troncs d’arbres et de rochers et de chahuts enfantins, de quoi creuser un petit ventre! Lire la suite

Le CP avec la pédagogie Charlotte Mason

Le voilà enfin! L’article sur le CP que certains attentent depuis longtemps… Oui, une fois de plus je n’ai pas été très rapide sur ce coup. Mais au fond ce n’est peut-être pas plus mal d’avoir attendu que j’ai eu le temps de mettre en pratique ma planification, car il y a toujours des choses à ajuster! Mais je vous préviens, ce billet va être très long!

Pour rappel, c’est mon deuxième « round » pour ce niveau et avec cette philosophie éducative (sans cpc, depuis le début). Cette fois-ci, c’est ma fille de 6 ans qui a donc entamé son instruction formelle en septembre. Elle n’a jamais été à l’école et baigne dans l’ambiance Mason depuis ses 18 mois… Elle a été très libre toutes ces années, et c’est pleine d’enthousiasme qu’elle aborde le CP, qui correspond au Form IB chez Mason.

DSCF3229 Lire la suite

L’alphabet

Depuis quelques temps, ma fille est dans une période de grande attirance pour les lettres. La maison grouille de petits papiers et de dessins sur lesquels elle a écrit son prénom et des lettres. Les vitres, miroirs et murs aussi ne sont pas toujours épargnés par cette frénésie… Tout comme pour son frère avant elle, je ne suis pas intervenue dans cet apprentissage, attendant que mes enfants y portent un intérêt. Je leur met simplement à disposition un abécédaire et des lettres à toucher et je répond à leur demandes, sans jamais les devancer.

dscf1335

Quand j’ai commencé à explorer la pédagogie Charlotte Mason, j’ai eu la bonne surprise de découvrir qu’elle préconisait justement que l’enfant ait à sa disposition des lettres à manipuler et que, si on laissait libre cours à ses explorations, cet apprentissage se ferait de manière très naturelle. Cela rejoint l’expérience que j’ai pu faire avec mes enfants. Lire la suite

Les doigts de ma main sont cinq… (comptines)

DSCF1211.JPG
Illustration Carola Holland, extraite de Krabelfinger aufgepasst!, Sauerländer Verlag

Pour faire suite à mon dernier billet qui présentait la méthode Dumont pour la préparation à l’écriture, je vous partage aujourd’hui un exemple d’activité préparatoire toute simple: les comptines. Ici il s’agit de celles que j’utilise personnellement avec ma fille, vous en trouverez d’autres (en musique pour certaines) sur cette page ainsi qu’une explication de l’objectif de cet exercice. Lire la suite

Le geste d’écriture

DSCF1206.JPG

Avant l’ief, je ne m’étais jamais vraiment penchée sur la question de l’apprentissage de l’écriture… Le cheminement qui mène à l’écrit, la tenue du crayon, tout ça parait naturel voir anodin, non? Mon aîné avait (moyennement bien) appris à tenir son crayon et commencé l’apprentissage du tracé des lettres en maternelle avant d’être déscolarisé. J’avais directement enchainé avec la méthode Fransya. Ce fut ma première prise de conscience…

Mais quid de sa petite soeur? Comment allais-je m’y prendre? J’ai regardé des exercices de graphismes, parcouru la toile et Pinterest, sans être vraiment convaincue par ce que je trouvais. Jusqu’à ce que je tombe sur le site de Danièle Dumont, spécialiste de l’écriture, qui fustige justement la confusion récurrente entre graphisme (dont l’objectif est de « produire une trace ») et écriture (dont l’objectif est de « produire du sens »).  Sa réflexion sur l’écriture manuscrite m’a conquise, et sa méthode me semblait « transposable » dans le cadre de l’ief (même si, à ses yeux, ce domaine devrait être réservé aux professionnels de l’école…). Je me suis également procuré son livre dans la foulée. Au fur et à mesure que j’en apprenais plus sur l’apprentissage de l’écriture, je faisais également la lumière sur les ratés de mon propre apprentissage. Lire la suite