Manuels d’Histoire – niveau collège et lycée

DSCF4576En continuation de ma présentation du Roman de Jeanne d’Arc de Mark Twain (à lire ici), je voudrais, ces prochaines semaines, vous présenter divers ressources pour l’enseignement de l’Histoire en accord avec la pédagogie Charlotte Mason pour vos grands de niveau collège ou lycée.

Alors, curieux de savoir ce que la PNEU* préconisait comme manuels d’Histoire? Ce qui va suivre devrait vous plaire! Puisqu’il s’agit des oeuvres d’un historien français, mieux encore, ces ouvrages existent en Lire la suite

En route pour le collège à la maison et un CE1 sportif.

DSCF4569Plus que quelques semaines avant la « rentrée ».  C’est le moment où jamais de faire un petit bilan de l’année qui s’est écoulée et de faire les préparatifs pour l’année à venir.  Certains trouveront probablement que je m’y prends un peu tard, oui j’avoue je ne suis pas une reine de l’organisation… Mais en réalité, c’est surtout que « rentrée », « programmes scolaires », « niveau » et « classe » ont perdu toute signification dans notre ief.  Les apprentissages se font en continu, les choses suivent leur cours assez naturellement. Et alors qu’au début de notre aventure ma nonchalance actuelle m’aurait fait flipper, je sais aujourd’hui que mes enfants progressent. Ils ne progressent pas aussi « linéairement » que s’ils étaient scolarisés ou que nous suivions les programmes, mais chacun de façon très individuelle.  Bon, j’ai toujours un coup de panique quand je reçois la convocation pour le contrôle annuel, me disant que j’en ai pas fait assez et que cette année, c’est sur, je vais me faire taper sur les doigts… c’est l’hystérie dans ma tête pendant quelques semaines. Et puis non, l’inspecteur vient et repart en nous complimentant. C’est donc que tout va bien.

Cela ne veut pas dire que je ne programme rien. Au contraire, je crois qu’il est important de savoir vers quoi on veut se diriger, d’avoir une certaine ligne directrice. Pour l’avancement des enfants, et pour ma santé mentale. Il est bien plus reposant de suivre un plan, aussi libre soit-il, que de naviguer à l’aveugle et de s’épuiser à toujours improviser. Les semaines à venir vont donc être dédiées à ma planification. Lire la suite

Mark Twain raconte Jeanne d’Arc

DSCF4537

Cela faisait déjà un moment que Le Roman de Jeanne d’Arc par Mark Twain prenait la poussière sur une de nos étagères.  Je l’avais acheté par curiosité, dans l’espoir qu’il puisse se révéler utile pour notre ief.  Et puis je l’ai oublié. Jusqu’à ce que cet été, en me documentant pour la planification de l’année scolaire à venir, j’eu la surprise de tomber sur ce titre dans un programme de la PNEU*! Cette heureuse découverte, et l’absence des enfants, m’ont motivé à enfin le lire et de vous faire découvrir ce livre.

Connu mondialement comme l’auteur à succès d’ouvrages humoristiques tel que  Huckleberry Finn, Twain considérait pourtant que sa biographie romancée de la Pucelle était son chef-d’œuvre. Se révélant comme un admirateur insoupçonné mais inconditionnel de ce personnage historique, il s’attela à écrire un livre « sérieux » (ce sont ses mots) en son honneur.  Ses recherches approfondies lui permirent de respecter la vérité historique tout en concoctant un texte inspiré et lyrique. Lire la suite

Charlotte à l’école : épilogue.

Bonjour à tous,

Nous voici au terme de cette série. Non pas faute de matériel (j’avais encore quelques textes de Charlotte à vous lire) mais faute de temps.

Je suis maman de trois enfants, l’un d’eux est autiste sévère, non verbal (ça veut dire qu’il ne parle pas ; il a aussi beaucoup de difficultés à comprendre le langage : un comble pour une fan de Charlotte Mason comme moi !)

Ses difficultés nécessitent pour lui des apprentissages spécifiques, tant en terme de contenu (il doit apprendre CHAQUE concept de manière explicite) que de méthode (Ce qui est efficace chez lui : l’Applied Behavior Analysis ou ABA, et l’usage de support visuels).

Je l’instruis à domicile : les séances de travail, la préparation des séances sont très chronophages. Et sans lien évident avec Charlotte Mason, pour laquelle les apprentissages se font : avant 6ans, de façon autonome et naturelle, et après 6 ans, essentiellement par le biais du langage (écrit ou oral).

C’est pourquoi j’ai pris la décision d’écourter la série débutée suite à la rescolarisation de mes deux autres enfants : je veux concentrer mon temps sur mon fiston.

Voici ce que je peux résumer de la suite des conseils donnés par Charlotte Mason aux parents d’enfants scolarisés : Lire la suite

Le régime GAPS en famille et autres nouvelles…

« Rose, tu es comme transformée, qu’as-tu donc mangé? » s’enquiert la professeur de violon. Ha! Cela fait bientôt quarante minutes que ma fille suit attentivement son cours, sans gigoter dans tous les sens, sans tomber de son siège trois fois, ni perdre le fil de la conversation.  Effectivement, sans le savoir, la professeur a touché dans le mille, Rose à bien mangé différemment pour être dans cet état là: il y a dix semaines, j’ai pris une décision assez radicale de mettre toute ma famille de TDA/H au régime GAPS.

Donc non, je n’ai pas abandonné le blog, ni arrêté l’ief comme s’en inquiétaient certaines d’entre vous, lectrices fidèles, j’ai simplement disparu sous la charge mentale et de travail que m’a demandé ce changement de mode de vie.  Car ce régime alimentaire – d’éviction et de réintroduction – hyper restrictif, requiert d’abandonner le gluten, toutes les céréales, les sucres raffinés, tous les colorants et additifs, même « naturels », l’amidon, les produits laitiers industriels.

Laissez-moi vous dire que les premièrs dix jours furent atroces! Je ne compte pas le nombre de nuits sans sommeil que j’ai passé à pleurer et me demander ce qui m’était passé par la tête. Et puis, petit à petit, j’ai repris confiance, j’ai appris à m’organiser, à m’écouter et à cuisiner autrement. Désormais les processus de fermentation n’ont plus de secret pour nous! Il y a toujours quelque chose qui fermente sur le plan de travail, et le frigo déborde d’aliments en tout genres riches en probiotiques: kimchi, choucroutes, kéfirs, yaourts de lait cru fait maison, et autres kvass.

DSCF4321.jpg
Ca fermente!

Lire la suite

Charlotte à l’école, chapitre 8 : conter de belles histoires à nos enfants.

« Charlotte Mason, c’est….des livres, des sorties dans la nature? » Voici ce qui revient souvent lorsque l’on cherche des informations sur cette pédagogie. Mais j’ai découvert avec grand intérêt le texte que je vais vous lire aujourd’hui, et dont voici quelques extraits :

« Chaque père et chaque mère devrait avoir un répertoire d’histoires – une douzaine fera l’affaire, de belles histoires magnifiquement racontées. »

« Pendant les cinq ou six premières années de la vie, laissez de côté les livres et la lecture à voix haute. »

« Les livres sont d’un accès facile, toujours sous la main. Mais si vous devez étudier votre histoire, si vous voulez vous l’approprier comme pain de vie pour vos enfants, vous choisirez avec la prudence d’un bijoutier à la recherche de belles perles. »

Lire la suite

Charlotte à l’école, chapitre 7 : choisir avec précaution les livres destinés à nos enfants.

Ah, les fameux « living books »… Combien la tâche de les définir est difficile! Ce n’est pas mon propos ici : dans cette série « Charlotte à l’école » je souhaite juste donner la parole à Charlotte Mason elle-même.

Le passage que je vais vous lire nous montre combien elle croit en nos enfants et en leurs capacités intellectuelles. Elle nous guide vers plus d’exigence, d’effort. Comme souvent elle utilise pour celà la comparaison entre la littérature et les aliments : certes, les gâteaux sucrés, c’est bon, facile à manger, mais notre corps réclame autre chose pour bien se développer. De même, les livres faciles sont plaisants ; mais n’oublions pas de nourrir l’intellect de nos enfants. Lire la suite