Charlotte à l’école : épilogue.

Bonjour à tous,

Nous voici au terme de cette série. Non pas faute de matériel (j’avais encore quelques textes de Charlotte à vous lire) mais faute de temps.

Je suis maman de trois enfants, l’un d’eux est autiste sévère, non verbal (ça veut dire qu’il ne parle pas ; il a aussi beaucoup de difficultés à comprendre le langage : un comble pour une fan de Charlotte Mason comme moi !)

Ses difficultés nécessitent pour lui des apprentissages spécifiques, tant en terme de contenu (il doit apprendre CHAQUE concept de manière explicite) que de méthode (Ce qui est efficace chez lui : l’Applied Behavior Analysis ou ABA, et l’usage de support visuels).

Je l’instruis à domicile : les séances de travail, la préparation des séances sont très chronophages. Et sans lien évident avec Charlotte Mason, pour laquelle les apprentissages se font : avant 6ans, de façon autonome et naturelle, et après 6 ans, essentiellement par le biais du langage (écrit ou oral).

C’est pourquoi j’ai pris la décision d’écourter la série débutée suite à la rescolarisation de mes deux autres enfants : je veux concentrer mon temps sur mon fiston.

Voici ce que je peux résumer de la suite des conseils donnés par Charlotte Mason aux parents d’enfants scolarisés :

  • Veiller à employer devant nos enfants un vocabulaire riche et précis, et les encourager à l’utiliser .
  • Encourager nos enfants à écrire des lettres, à avoir des correspondants.
  • Fixer dans la semaine des moments pour les lectures familiales à voix haute, en veillant à la bonne qualité littéraire de ce qui est lu.
  • Choisir un poète, lire un poème de cet auteur chaque jour pendant un an.
  • Se tenir informé de l’actualité (politique, culturelle) , en discuter avec nos enfants mais sans imposer nos opinions.
  • Cultiver le sens du beau chez nos enfants ( objets du quotidien, peinture, musique), en prenant comme « professeurs » les artistes eux-mêmes.

Je vous invite encore une fois à lire le chapitre suivant :https://www.amblesideonline.org/CM/vol5complete.html#5_3_01, car je ne peux pas résumer le contenu de chaque item sans trahir les idées de Charlotte Mason.

Je retiens de cette lecture, et de CM en général, la nécessité de la part du parent de donner une éducation à la fois exigeante et douce, développant toutes les facettes de l’humain (physique, intellectuelle, morale, spirituelle). Cette éducation doit se faire avec infiniment de tact, sans « faire la leçon » mais en plaçant devant l’enfant, sans commentaire, le matériel (notre exemple, des livres, de la musique, des peintures, la nature…) qui lui fournira cette éducation.

Bonne suite à vous, merci de m’avoir lu.

Sara, un grand merci pour m’avoir accueillie!

 

Pour retrouver tous les articles de la série « Charlotte à l’école », cliquez ICI.

2 réflexions sur “Charlotte à l’école : épilogue.

Vos commentaires font toujours plaisir et nourrissent mon blog...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s