Routines et objectifs 2016/2017

DSCF1009.JPGMe voilà avec un CE2 et une puce de quatre ans… Notre routine de l’année dernière n’a subit que quelques modifications.

Ce qui va le plus changer cette année? C’est moi je pense. Je continue à avoir des efforts à faire sur moi même pour que nos journées se passent bien. Car les journées douces sont celles où je suis organisée, reposée, et où je me rend disponible, vraiment disponible durant notre temps d’instruction. Que j’assume plus encore mon rôle de « locomotive », d’exemplarité, de modèle. Que je sois encore plus flexible et rigoureuse à la fois. Que je me fasse encore plus tortue que lièvre à l’égard des difficultés de mon fils. Car tous ces petits pas que nous prenons lentement pour acquérir de bonnes habitudes, si chères à Charlotte Mason, commencent à porter leurs fruits! 

Après des années d’efforts, voilà que depuis quelques temps mon fils se lève seul de bonne heure, s’habille avec le linge qu’il a préparé la veille, aère sa chambre et plie son pyjama avant de faire son lit et descendre à la cuisine tout satisfait! Ce matin je l’ai retrouvé, nouveau planning à la main, pour l’entendre me dire qu’il était impatient de reprendre le travail comme hier. Puis il m’a préparé un thé et une boisson chaude pour lui avant d’aller nourrir les poules sans que je lui dise rien, me laissant toute émue et ne se doutant pas qu’il venait de m’offrir la plus belle des récompenses!

Maintenant que ce train là est en route, je vais devoir me consacrer plus à ma fille qui manifeste clairement son besoin d’être plus prise en compte. Elle a grandi, elle est très débrouillarde et vive avec une grande soif de découverte. Mon but n’étant pas de la faire « travailler » mais de lui consacrer plus de temps et d’attention pour l’accompagner dans son éveil.

A la demande de mon fils nous avons changé de lieu pour notre temps d’instruction. Nous avons donc quitté notre petite pièce dédiée à l’étage pour rejoindre la grande table de notre cuisine ouverte sur la pièce de vie. Contrairement à sa soeur qui adorait l’ambiance cosy de la petite pièce, mon fils se sent plus à l’aise dans un espace spacieux qui a aussi l’avantage d’être très lumineux. Après une réorganisation des étagères et un grand vide-placard, nous avons gagné une salle de musique/bibliothèque/chambre d’amis…

En comparant mon planning original et celui de cette année, vous verrez que le temps de travail pour certaines matières s’est légèrement allongé. C’est le cas pour le français où nous commencerons à aborder plus sérieusement l’orthographe, en mathématiques ou nous poursuivons avec les manuels du GRIPP, ainsi qu’en musique ou le niveau plus élevé des morceaux joués ainsi que l’intégration de mon fils dans un ensemble à corde demandent plus de pratique.

En concertation avec mon fils j’ai fractionné la pause en deux, créant ainsi trois « blocs ». Pour accéder à sa demande de plus d’autonomie, je le laisse choisir l’ordre dans lequel il veut aborder les activités de chaque bloc.

Autres modifications: à la place des séances de poésies (trop nombreuses et longues) et de dessin nous avons une troisième séance hebdomadaire d’histoire, une séance dédiée à la cartographie, une séance d’allemand pour répondre au souhait de mon fils d’apprendre la lecture et, comme nous avions tendance à délaisser un peu trop souvent les travaux manuels, nous avons inclus deux séances hebdomadaires pour le plus grand plaisir de tous!

Maintenant que le programme matinal commence à être bien rodé, que le cadre et les habitudes de travail s’ancrent je vais m’efforcer de faire en sorte que nos après-midi soient tout aussi agréables! Que nous ayons du temps pour apprécier de la poésie et de la musique à la façon de Mason, que nous prenions plus de temps pour nos journaux de nature bien aimés, et que, malgré un planning déjà bien chargé par les diverses activités sportives des uns et des autres, nous trouvions le temps pour nous évader et passer du temps dehors!

J’en profite pour vous souhaiter à tous, lecteurs scolarisants et non-scolarisants, une très belle rentrée 2016/2017.

Planning hebdomadaire 2016/2017

9 réflexions sur “Routines et objectifs 2016/2017

  1. Merci pour cet échange !
    Malgré les difficultés de l’enseigenement à la maison telle que vous le pratiquer, je ne peux m’empêcher de me dire: ça serait le top pour nous. L’herbe est toujours plus verte chez le voisin…

    Ce qui me frappe sur l’emploi du temps, c’est la brièveté des séances (parfois 15-20 seulement) et aussi celle des pauses. Arrivez-vous en un laps de temps si court à entrer dans le sujet ?
    En tout cas bonne reprise, chez nous BaWü c’était ce lundi.

    J'aime

    1. Bonsoir Valérie,
      Je me suis fait la même réflexion les premières fois que j’ai vu les emplois du temps des écoles Charlotte Mason 😉 Il a fallu que je mette en pratique ses préceptes pour m’apercevoir que oui, c’est efficace. Vous avez certainement déjà vu de la roche sédimentaire? Voilà à quoi c’est comparable: une superposition de couches (fines) de déposition d’origines multiples, qui, au fur et à mesure et au fil du temps se consolident.
      Il n’y a que très peu de « cours » à proprement parler dans cette pédagogie. L’adulte sème des idées, qui germes plus ou moins vites dans l’esprit de l’enfant, qui vont grandir, s’enchevêtrer, prendre appui les unes sur les autres et créer des symbioses pour former tout un « écosystème » dans lequel l’adulte essaye d’interférer le moins possible…
      Cette façon très rythmée d’enchainer les matière permet également de maintenir l’attention et l’intérêt de l’enfant. Mais c’est effectivement très loin de ce que l’on a l’habitude de voir sur un emploi du temps « scolaire »!

      J'aime

      1. merci !
        Vraiment passionnant et en y réfléchissant beaucoup de logique. Cela correspondrait en tout cas très bien à la nature de ma fille (je n’ai pas d’autre comparaison).
        D’ailleurs c’est grâce à vos billets sur la méthode Fransya que j’ai commencer à l’employer pour lui apprendre à lire le français et nous faisons cela le soir avant la dernière histoire à peu près 10-15 minutes, donc assez en accord et je trouve qu’elle intègre très bien (nous ne faisons que la lecture, pas l’écriture, cela je laisse à l’école). Je me suis aussi procuré l’anglais dont vous venez de parler, car elle a un fort intérêt et je trouve l’idée des scènettes idéale, à voir comment cela se développe.

        J'aime

    1. Bonjour Myriam,
      Nous avons utilisé le Feuilleton de Thésée (après celui d’Hermes), et divers recueils de contes (en allemand: Grimms, Andersen,…).
      Pour les maths nous utilisions principalement le manuel du GRIP.
      Pour le français, la copie, des dictées préparées et Fransya.
      Pour la géographie, le manuel de la Librairie des Ecoles et des livings books (Jules Vernes par exemple).
      Pour l’histoire de l’Antiquité: https://une-annee-avec-charlotte.com/2016/04/11/living-books-lantiquite/
      L’histoire naturelle avec des living books en allemand et la tenue d’un journal de nature.
      Mon fils prend des leçons de violoncelle et participe à un cours de solfège d’inspiration Jacques-Dalcroze.

      J'aime

Vos commentaires font toujours plaisir et nourrissent mon blog...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s