Eduquer un enfant précoce et TDA avec la pédagogie Charlotte Mason.

4-Cavallo-e-zebra-Cheval-et-zebre.jpg
Cavalho e Zebra, Giorgio De Chirico, 1948

À mon service j’ai mis
Six bons garçons.
Voici leurs noms :
Quoi, Pourquoi, Quand,
Où, Qui, Comment.
C’est d’eux que j’ai tout appris.
De l’orient
Jusqu’au couchant
Je les envoie par monts, par vaux
Mais quand s’achèvent leurs travaux,
À tous je propose
Une bonne pause.
Aux heures où d’usage
Je suis à l’ouvrage,
Je leur donne un long répit,
Et je n’oublie pas
Le temps des repas,
Car ils ont grand appétit
Mais autres gens, autres manières :
Je connais une personne
Jeune et mignonne
Qui emploie bien dix millions
De bons garçons
Et qui jamais ne leur laisse
Repos ni cesse.
À peine ouvertes ses paupières,
Au loin, pour traiter ses affaires,
Elle envoie, très urgemment,
Un bon million de Comment
À peu près deux millions d’Où,
Et surtout…
Sept millions de Pourquoi !

Rudyard Kipling, L’enfant d’Eléphant, 1902

J’ai un enfant « étiqueté » à haut potentiel avec tda. Dans mes mauvais jours, j’ai l’impression d’avoir en face de moi un véritable vortex d’énergie tant la gestion de son hyper-sensorialité, son perfectionnisme insatisfait, son hyper-sensibilité, son bouillonnement intellectuel et son hyperesthésie m’épuisent!

On me pose régulièrement la question si je pense que la pédagogie Charlotte Mason est adaptée à ces enfants. La réponse rapide est oui, je la trouve idéale même!

Bien que je ne sois pas en accord avec tous les aspects de cette philosophie éducative et que j’ai encore beaucoup de choses à apprendre, je peux affirmer que sa vision de l’éducation m’a beaucoup apporté dans notre pratique de l’ief.

Alors pour vous donner une réponse plus longue tout en gardant à l’esprit les difficultés que l’on peut rencontrer avec un enfant au profil « atypique », voici les points qui m’ont le plus attiré vers cette pédagogie:

Eduquer l’entièreté de l’être

Chez Mason pas d’étiquettes, mais des enfants qui naissent des personnes et dont on doit respecter l’individualité. Des personnes avec des dons qu’il nous faut reconnaitre, cultiver, nourrir et chérir.

C’est une des raisons pour lesquelles en matière d’instruction, Mason prônait l’instruction à domicile et le préceptorat. Mais sa pédagogie va bien au delà puisqu’elle a pour but d’éduquer l’enfant dans l’entièreté de son être et non pas juste son intellect. Eduquer dans le sens d’aider à façonner l’esprit d’un enfant, son caractère ou encore ses aptitudes physiques. Cette éducation englobe tout ce que l’adulte fait pour cultiver, nourrir et entraîner l’enfant.

Une éducation sur-mesure 

Puisque chaque enfant est un être avec des dons uniques, Mason estimait qu’en matière d’éducation on ne pouvait faire que du sur-mesure. Ainsi sa méthode est adaptée à tous les enfants. Peu importe les difficultés, les handicaps ou au contraire les facilités de l’enfant: son éducation sera adaptée à ses capacités.

Une éducation diversifiée 

Une éducation d’après les préceptes de Charlotte Mason satisfait même les appétits les plus voraces de part la diversité de la « nourriture mentale » qu’elle offre. Je l’ai déjà écrit: elle comparait l’éducation à un banquet, dressé aussi fâstement que possible pour satisfaire l’appétit intellectuel naturel des enfants. L’enfant est exposé à une multitude d’idées tout en ayant le temps et le loisir de poursuivre ses propres intérêts. Il sera stimulé intellectuellement tout en nourrissant son énergie créative.

Mais tout comme en matière de nutrition, il ne s’agit pas de gaver l’individu d’une surabondance d’information, mais de proposer une diète variée, saine avec des matières premières de qualité.

Les routines et les bonnes habitudes

J’ai pu constater que les routines et une organisation « cadrée » sont une source de confort pour la vie quotidienne de mon enfant. Elles accroissent son autonomie, répondent à son besoin d’anticipation et le rassure.

Mason comparait les bonnes habitudes physiques, mentales et morales aux rails de chemin de fer. Qu’il est de la responsabilité du parent de guider l’enfant dans l’acquisition de bonnes habitudes et de poser ces rails progressivement afin que l’enfant puisse les emprunter toute sa vie, par automatisme.

Quand à l’attention, Mason estimait que ce n’était pas forcément une aptitude innée chez l’enfant mais que chaque enfant a en lui un formidable potentiel d’attention qu’il peut apprendre à maitriser; une compétence qu’il peut développer et entrainer tel un muscle. Il n’y a qu’à voir de quelle concentration un enfant dit TDA/H est capable de faire preuve face aux choses qui le motivent! Avec beaucoup de patience, de persévérance, d’amour et d’entrainement estime Mason, il peut apprendre à puiser dans son « potentiel d’attention», pour le dompter et rallonger son temps de concentration.

Le goût de l’effort

Sans cadre, mon enfant a tendance à se reposer sur ses acquis, à devenir paresseux et à s’ennuyer fermement. Il a besoin pour être stimulé, que l’on soit exigent dans nos attentes envers lui, qu’on lui présente toutes les merveilles de la vie et du monde, qu’on le guide, l’encourage et le soutienne dans ses apprentissages. Mais il rejette aussi tout ce qui est puéril, il veut être pris au sérieux!

Les méthodes de Mason ne l’infantilisent pas, au contraire, elles le mettent au défi intellectuellement et donnent du sens aux apprentissages et cherchent à stimuler la motivation intrinsèque de l’enfant. Elles insistent sur l’aspect positifs de ses productions et valorisent ses réussites afin que peu à peu, ses progrès deviennent le meilleur stimulant pour lui permettre de poursuivre ses efforts.

Les idées données et le travail demandé à l’enfant ne sont pas pré-machées, c’est à lui de fournir les efforts, à tisser des liens et les connexions.

Repos et ressourcement

Mason prônait la vie au grand air pour tout le monde. Mais cela peut être encore plus crucial pour des enfants agités mentalement et/ou physiquement. Un enfant qui a suffisamment bougé, qui s’est dépensé et a évacué tout son stress ne peut qu’aller mieux!

Mais le contact avec la nature l’apaise aussi. Il apprend à sortir de sa zone de confort, à observer, apprecier, dessiner et subir le monde vivant qui l’entoure… Une bouffée d’air pour les cerveaux en surmenage!

En lui proposant également des activités tels que les travaux manuels ou les activités artistiques souvent à l’opposé de ses préoccupations mentales permanentes, on lui offre  un changement salvateur de ses tergiversations mentales habituelles, tout en lui inculquant de nouvelles compétences.

Leçons courtes 

Les leçons courtes et variées telles que pratiquées par Mason sont idéales pour offrir à l’enfant une large palette de matières et d’idées sans atteindre le seuil de lassitude ni surcharger l’enfant. Chaque durée de travail est adaptée aux possibilités de l’élève.

L’atmosphère comme outil pédagogique 

Mon enfant « hyper-tout » a une appétence pour la sobriété et pour la poésie des mots, il est sensible à l’esthétique, à son environnement sonore, aux idéaux… L’approche de Charlotte Mason comble ses besoins.

Pour moi, cette pédagogie c’est un peu le minimalisme transcrit au domaine de l’éducation. On élimine le superflu, on épure.

La qualité prime toujours sur la quantité et il en va de même pour l’environnent et le cadre de vie de l’enfant.  A quelle atmosphère, quelles idées, quelles influences est il exposé? Dans quel bain culturel baigne-t-il? L’ambiance de travail est-elle propice aux apprentissages?

Les joies et les succès que j’ai connu dans l’accompagnement de mes enfants en suivant les préceptes de Mason jusqu’à présent m’encourage donc à persévérer sur ce chemin et témoignent de leur efficacité.

Une réflexion sur “Eduquer un enfant précoce et TDA avec la pédagogie Charlotte Mason.

  1. Bonjour,
    Je ne connaissais pas ce poème de Kipling, très beau…
    Votre dernier article m’avait très touchée et je voulais vous laisser un petit mot, et je ne l’ai pas fait; je ne connais la pédagogie Mason que par vos articles mais plus nous faisons notre petit bout de chemin plus je me rends compte avec frustration que l’école ce n’est pas « ça », Surtout pas pour des enfants qui ne sont pas carrés et ne rentrent pas dans le moule, encore plus dirais-je si leur différence est du « trop » et non du « pas assez ». Nous cheminons de notre mieux sans toujours très bien savoir comment le chemin va se poursuivre. L’éducation à la maison n’étant en Allemagne pas autorisé, une telle décision serait naturellement majeure et je me rends aussi compte du poids qu’elle fait peser sur les épaules des parents. Je vous remercie pour votre inspiration, votre partage,

    J'aime

Vos commentaires font toujours plaisir et nourrissent mon blog...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s