Anglais: albums et autres ressources pour petits débutants

Unknown
Illustration Helen Oxenbury

La facilité avec laquelle les jeunes enfants apprennent une langue est déconcertante!  J’ai moi même appris (et oublié) plusieurs langues dans ma petite enfance, sans le moindre effort.  Le processus d’apprentissage était le même que pour ma langue maternelle: j’entendais et je répétais les mots, puis j’ai commencé à construire des phrases, etc.  Un petit enfant ne ressent pas de gêne, il n’a pas peur de mal dire les choses contrairement aux plus grands.  Il apprend avec joie!

Je fais aussi le même constat chez mes enfants qui grandissent dans un environnement bilingue et qui apprennent l’anglais comme troisième langue. Pour l’instant nos petites « leçons » se font uniquement à l’oral à l’aide de lectures à haute voix, comptines, saynètes, petits poèmes rythmés, etc.  J’ai remarqué qu’ils aimaient surtout les livres ou la musicalité de la langue, les rimes, rythmes et ritournelles sont très présents.  L’humour, l’incongruité et tout ce qui est théâtral et interactif est également très appréciés.

Certes je parle l’anglais, ce qui me facilite énormément la tâche! Mais que ceux d’entre vous qui ne maîtrisent pas bien la langue de Shakespeare se rassurent, vous pourrez aussi exploiter la plupart des albums que je propose ici.  En effet, beaucoup sont disponibles en version audio, et/ou sur youtube. Certains livres se trouverons plus facilement que d’autres que l’on m’a donné…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Barn Cat, a counting book, de Carol P. Saul et Mary Azarian

Une parade d’animaux et d’insectes nous apprennent à compter de 1 à 10.

  • Les albums d’Eric Carle.  Ici nous aimons particulièrement Brown Bear, Brown Bear, What Do You See? et From Head to Toe.

Le premier permet d’apprendre du vocabulaire lié aux animaux et aux couleurs.  Le deuxième nous invite à imiter toute une série d’animaux et d’apprendre les parties du corps.

  • We’re going on a bear hunt, de Michael Rosen et Helen Oxenbury.

Ce classique fait hurler mes enfants de rire quand je le raconte de façon très théâtrale (surtout les bruitages). Inspirez-vous de l’auteur lui-même pour les gestes et la mimique ici. Il existe aussi une version animée qui vous permettra de suivre l’histoire.

  •  Ketchup on your cornflakes?, de Nick Sharrat

Simple et rigolo, cet album permet de travailler la formule « do you like » et les aliments par des questions/réponses.

  • The Snowy Day, Ezra Jack Keats

Un petit livre pour l’hiver et les joies simples de la neige…

  • The giving tree, de Shel Silverstein

Une émouvante petite histoire d’amour inconditionnel entre un petit garçon et un arbre… Le titre français est L’arbre généreux.

Nous avons aussi dans notre bibliothèques des livres anglophones mais en version française ou allemande.  Plutôt que de les acheter aussi en anglais, nous écoutons l’histoire que les enfants connaissent déjà bien en version audio anglaise.  Cela leur permet aussi d’entendre d’autres personnes parler la langue, et de découvrir divers accents.  Pour certains, j’ai transcrit le texte en anglais.

  • Guess how much I love you, d’Anita McBratney

Amusez-vous à reproduire les acrobaties de petit lièvre brun! Le titre en français est Devine combien je t’aime. A regarder ou a écouter ici.

  • The Gruffalo, de Julia Donaldson

Inutile de vous faire une description du Gruffalo, la petite souri le fera à merveille… A écouter ou regarder par exemple ici.

  • Blueberries for Sal, de Robert McCloskey

Qu’arrive-t-il quand une maman et une petite fille en quête de myrtilles croisent une ourse et son ourson? Des myrtilles pour Lily en français, j’aime bien cette version à écouter.  Texte un peu plus long à suivre.

  • The little red hen, de Byron Barton

Mes enfants connaissent l’histoire de La petite poule rousse depuis des année.  J’ai transcrit le texte en anglais.

  • Frederick, Leo Lionni

Pendant que les autres mulots font provision de maïs et de noisettes pour l’hiver, Frederick, lui, fait provision de soleil, de couleurs et de mots. On peut compléter la lecture par cette vidéo « old school ».

Unknown-1J’ai aussi un recueil de comptines, petits poèmes rythmés, etc. (une édition de The Faber Book of Nursery Verse datant des années 60 …) dans lequel je puise souvent.

Je ne fais pas faire « d’activités » sur ce que nous lisons à mes enfants.  Mais si ce genre d’approche vous parle, vous trouverez une multitude de choses à faire sur internet pour de nombreux albums cités ci-dessus.  J’évite aussi de les laisser trop regarder des vidéos, car personnellement je trouve qu’ils se concentrent plus sur les images que sur la compréhension et qu’il n’y a pas d’interaction…

En général je lis et traduit simultanément un nouveau livre. J’explique les mots nouveaux et des fois je demande une petite narration à Louis (en français ou en allemand pour l’instant, ou par un dessin).  Les leçons d’anglais sont pour nous des petits moments de partage et de plaisir.  Je lis et « joue » l’histoire et mes enfants m’accompagnent.  Ainsi ils ont déjà appris plusieurs albums par coeur et s’amuse parfois à les « lire » l’un à l’autre, juste pour le plaisir…

3 réflexions sur “Anglais: albums et autres ressources pour petits débutants

  1. Merci pour le partage
    J’ai la chance d’habite a cote d’une médiathèque qui propose des livres en langue étrangere je vais suivre votre conseil et emprunter des livres audio car moi et l’anglais on fait mille lol j’ai jamais réussi avec cette langue bien que mon père est parfaitement trilingue dont l’anglais mais (je n’ai pas vécu avec lui ) je suis bilingue aussi mais pas l’anglais lol . Mais voila mon grand est très demandeur il veut apprendre l’anglais il regard des dessin anime en anglais mais cela s’arrête là ..

    J'aime

  2. J’ai été surprise (et très décomplexée!!) de lire que tu traduis simultanément. Génréalement je lis et je traduis à la fin, mais j’ai lu partout qu’il ne fallait JAMAIS traduire… En même temps les garçons sont tellement frustrés quand je ne traduit pas que je n’y arrive pas et je leur traduis. Bref, contente de voir que je ne suis pas seule. Cette année, en plus de ton approche (je fais la même chose depuis que les garçons sont tout petits) je vais entamer la méthode Gouin? J’espère qu’ils vont accrocher et que ça va les inciter à parler!
    Merci en tout cas pour ce bel article! Ah oui et moi mon préféré c’est Bear Hunt que les enfants chantent en yaourt avec moi 😉

    J'aime

    1. Mais oui, soyons décomplexées 😉 ce serait bien trop frustrant de leur proposer un chouette livre auquel ils ne comprendraient rien! Ici cette approche combinée à la méthode Gouin semble très bien marcher. Ils apprennent de plus en plus de vocabulaire et de verbes que je n’ai plus besoin de traduire surtout si je les accompagne des gestes qu’ils connaissent déjà (prendre, fermer, manger, mettre, ouvrir, etc.).
      Bonne continuation avec tes garçons 🙂

      J'aime

Vos commentaires font toujours plaisir et nourrissent mon blog...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s